Comment obtenir des aides pour offrir des vacances à ses enfants ?

Vous voulez envoyer votre enfant de moins de 18 ans en colonie de vacances en France ou au Québec mais vous ne disposez pas du budget nécessaire ? Ne paniquez pas ! La solution est toute simple.

En effet, plusieurs aides et financements pour «international summer camp» ou «french summer camp» sont disponibles et peuvent vous être accordés. Mais définissons tout d’abord le terme camps de vacances :
Un camp de vacances ou une colonie de vacances est défini sur Wikipédia comme un hébergement pour les enfants âgés entre 6 et 18 ans, associé à un programme sportif, de détente ou de loisir, et destiné à développer les capacités des enfants qui y participent.
Voici alors, 6 types d’aides au financement de camp de vacances Québec, France ou tout autre pays :

1- La CAF ou Caisse d’Allocations Familiales

Cette caisse accorde des aides pour financer certains séjours en camp de vacances pour ado ou enfants.
Ces aides concernent les familles allocataires ayant des enfants de 7 à 16 ans et varient généralement entre 350 et 700euros.
Pour recevoir une aide de la CAF, certaines conditions doivent être validées :
• Le séjour au camp de vacances de votre enfant doit être conventionné dans les pays de l’UE
• La durée des vacances au summer camp international ou national doit être supérieure ou égale à 5 jours successifs (pas plus de 28 jours).
• Le séjour doit être passé durant les vacances scolaires
• L’inscription de votre enfant dans la colonie de vacances de votre choix doit se faire par l’intermédiation de la Mairie ou une association voir un comité d’entreprise

2- L’ANCV : Agence Nationale pour le chèque-vacances

L’agence propose deux types différents d’aides au financement de camps de vacances pour enfants, à savoir «les aides aux projets vacances» et «la Bourse solidarité vacances».
En gros, les chèques vacances permettent le paiement de la totalité ou d’une partie du séjour de votre enfant en summer camp, dans tous les pays de l’union européenne. La seule condition est que la colonie choisie accepte ce titre de paiement.
Il est à noter que ces chèques, achetés par les entreprises et accordés aux salariés, sont utilisables toute l’année, avec une validité de 2 ans.

3- Les associations caritatives :

Les aides de ces associations sont exclusivement dédiées aux familles modestes ou défavorisées.
Ainsi, ces associations peuvent organiser elles-mêmes des summer sports camps ou des colonies de vacances avec activités culturelles en faisant appel à des animateurs bénévoles, ou le cas échéant, collecter des fonds pour le financement des vacances scolaires des enfants issues de familles défavorisées.

4- La JPA : Jeunesse au Plein Air

La JPA accorde chaque année des bourses pour les séjours éducatifs scolaires ou séjours d’enfants en situation de handicap.
Ces bourses sont collectées chaque année auprès des établissements scolaires avant d’être redistribuées.
Il est à noter que les bourses de la JPA sont exclusivement destinées aux enfants scolarisés depuis la maternelle dans l’enseignement public, et dont les parents disposent de faibles revenus.

5- Les Organisateurs de Séjours de vacances pour enfants et la MSA

Plusieurs solutions peuvent être proposées par les camps de vacances Québec, France ou autres.
Il s’agit parfois, d’une réduction de prix pour le second enfant, de remises fidélités ou encore d’échelonnement du paiement.
Il suffit de s’informer auprès du camp de vacances choisi pour votre enfant.
Concernant la MSA (Mutualité Sociale Agricole), elle propose des aides sociales pour les vacances scolaires des enfants dont les parents sont des exploitants ou des salariés agricoles.
Alors si vous faites partie de cette catégorie, et que votre enfant est âgé de 2 à 16 ans, vous pouvez bénéficier de chèques-vacances ou bons vacances dont la validité est d’un an.
Sachez, cependant, que la durée du séjour de votre enfant doit être comprise entre 3 et 30 jours et que le camp de vacances choisi doit être situé à moins de 30 kilomètres de votre domicile.