Partir en vacances sans se ruiner

La vie est parfois stressante surtout quand on habite une Grande Ville ou son Agglomération. Partir en vacances devient une nécessité mais plusieurs problèmes se  posent :

– Le financement des vacances surtout s’il est récurrent (tous ne peuvent partir en vacances).

– Le fait que quelques semaines après être parti en vacances la vie quotidienne avec toute sa cohorte de problèmes reprend le dessus et les vacances paraissent alors  lointaines et il n’ya plus qu’à attendre les prochaines vacances en espérant pouvoir s’en offrir.

En fait ce qu’il faudrait c’est pouvoir prendre des vacances régulièrement sans trop dépenser d’argent voire en se donnant la possibilité de faire des gains en capital. Cela est tout à fait possible mais demande un peu d’organisation.

Pour atteindre ce résultat il vous faut

– Avoir un bien immobilier sur un lieu de vacances :          par exemple si vous êtes propriétaire d’un logement sur la Côte Normande vous pouvez profiter de la plage vous et votre famille quand vous le souhaitez car vous êtes propriétaire. Les balades au grand air ne sont pas dispendieuses.

– Veiller à ce que le bien immobilier au minimum maintienne sa valeur en capital voire augmente. Quelques remarques doivent être faites à ce sujet

  • Un dicton dit «Les arbres ne montent pas jusqu’aux cieux ». Il en va de même des prix de l’immobilier .
  • Les hausses de prix au m2 du passé ne garantissent pas des hausses de prix équivalentes (ou même des hausses de prix tout court) à l’avenir.

– Mais il peut être affirmé que si un bien immobilier est bien situé il prendra de la valeur avec le temps.

 

Certains problèmes subsistent

– Trouver un bien immobilier susceptible de prendre de la valeur surtout en période de conjoncture difficile. La Côte Normande a un atout majeure. Elle est et restera toujours à environ 200km de Paris et ce quelque soit l’évolution des cours de l’immobilier. Il y aura toujours des personnes en région parisiénne qui désireront se reposer en bordure de mer et même s’il est encore possible d’accroitre l nombre des constructions sur la Côte Normande elles ne sont pas infinies. Techniquement sur le long terme l’immobilier doit prendre de la valeur.

– Le problème du financement d’un bien immobilier. Chaque cas est un cas individuel et il n’est pas dans l’objet de cet article de se pencher sur des cas individuels.Il appartient à chacun de faire ses calculs financiers et de prendre ses responsabilité.  Il est évident qu’il faut absolument proscrire tout surendettement. Mais il peut être affirmé sans prendre de risque excessif que sous réserve du respect d’un taux d’endettement raisonnable (étudier ce point  avec votre banque ou des conseillers financiers) et en tenant compte de vos charges essentiellement (mais pas seulement) récurrentes une banque sera plus disposée à vous prêter de l’argent pour acquérir un bien immobilier qui raisonnablement peut prendre de la valeur que pour l’acquisition d’un bien immobilier dont l’évolution du prix au m2 peut paraitre incertaine.

  • Si vous êtes en vacances vous n’avez pas forcément besoin d’avoir la même superficie que dans votre résidence principale. N’achetez pas trop grand :             le rêve pourrait mal tourner lorsque vous recevez vos charges à payer.

– Les charges connexes à votre achat de résidence secondaire : supposons que vous puissiez acquérir un bien immobilier, que choisir. Il vous penser aux charges qui accompagnent l’achat d’un tel bien. Elles sont de 2 types

  • Les charges immobilières :         Il est indispensable de vous faire communiquer une estimation la plus précise possible ou à défaut une fourchette (dans ce cas par précaution retenez le haut de la fourchette). N’achetez pas sur un coup de cœur un bien immobilier si vous n’êtes pas sûr de payer les charges (ne comptez pas sur des augmentations de revenus incertaines et soyez attentifs à la conjoncture de l’emploi dans votre secteur d’activité). En matière de charges certaines personnes confient leurs biens immobiliers à des agences qui les louent d’autres préfèrent ne pas le faire. C’est une question de choix mais si vous avez un budget étroit la location temporaire peut vous aider à réduire vos charges tout en bénéficiant pendant une partie de l’année d’une résidence secondaire bien située.
  • Les autres frais
    • Les frais de transport entre votre domicile et votre résidence secondaire:        ils font partie des coûts indirects liés à votre achat immobilier. Ne pas les oublier.
    • La nourriture :                 à titre anecdotique j’ai noté que le prix des asperges était de 1,91€ dans une station balnéaire de la Côte Normande et de 0,55€ à 3km de là dans un magasin de hard discount.  Suggestion :      si vous achetez un bien immobilier, faites vous une liste des magasins de hard discount proches de votre nouveau domicile. Si par rapport au coût de nourriture de votre résidence principale vous faites des économies pour des prestations équivalentes cela peut payer une partie de vos frais de transport.

A ne pas oublier : si vous achetez une résidence secondaire loin de votre résidence principale il vous sera difficile et couteux d’en profiter mais vous aurez toujours les charges à payer….

Dans un prochain article je vous ferai différentes suggestions concernant les possibilités de résidence secondaire sur la Côte Normande.

Laisser un commentaire